Benoît Vaillant comme un poisson dans l’eau !

Sur des routes rendues particulièrement délicates par les conditions météorologiques dantesques de ce week-end de Toussaint, c’est Benoît Vaillant qui a réussi le meilleur numéro d’équilibriste à l’issue duquel il devance les locaux Pierre Roché et Michel Morin…

Dès le prologue disputé de nuit, le Picard prend la direction des opérations avant de s’échapper lors de la 1e boucle de 3 spéciales. Pierre Roché tente de réagir lors de la suivante mais Benoît Vaillant domine à nouveau les 3 derniers chronos pour rentrer en vainqueur à Valençay. Distancé, Michel Morin parvient à grimper sur la dernière marche d’un podium que lui offre Stéphane Pustelnik en partant à la faute lors de l’ES9 ! En étant le seul en GT+ à maintenir tant bien que mal sa Porsche sur la route, Anthony Cosson vient prendre une fort belle 4e place.

Leader du Gr.N à l’entame de la dernière boucle, Michel Francière s’écroule de nuit et laisse filer Anthony Caplan vers la victoire, Stéphane Godest complétant le podium. Les conditions météorologiques délicates ont permis aux petites autos de se mettre en évidence. Débarrassé de Nicolas Robineau en panne avec son Escort à l’arrivée de l’ES5 puis de Stéphane Pustelnik alors que Ludovic Surin s’était embourbé dans un champ de l’ES4, Nicolas Brasseur impose sa petite 106 en tête du Gr.A. Romain Galin a tenté de lui donner la réplique mais il doit se contenter de la 2e place alors que Patrice Gaultier, pour une fois épargné par les ennuis, vient compléter le podium avec sa splendide 306 Maxi.

Jean-Sébastien Vigion prend d’autorité la tête des F2000 au milieu des R5 mais il sort de la route lors de l’ES7. Patrice Launay suivait à distance mais il se faisait piéger dans l’ultime chrono ! 3e à l’issue de l’ES3, Lionel Mesnager sortait durement dans la suivante laissant Fabien Fayette et Stéphane Gardan en découdre pour la victoire de classe au début avant que l’écrémage en tête ne leur offre les 2 premières places du groupe ! En manque de rythme, Philippe Rageau hérite d’une 3e place inespérée en repoussant les timides velléités de Dimitri Charles. Distancé lors du prologue par Joris Jeannole, Pascal Ropers renverse ensuite la vapeur pour s’envoler irrésistiblement vers la victoire en GT de Série.

Voir les photos Le classement

Repère : 

Date : 1e & 2 novembre 2019

33e édition (11e en national)
Organisation : Écurie Berrichonne
Site : www.rallye-indre.com

Lieu : Valençais (36)
Longueur : 337,49 Km
2 étapes & 4 sections
10 épreuves spéciales
Prologue Bouges : 1 x 9,00 Km
Bouges : 3 x 12,10 Km
Rouvres : 3 x 18,40 Km
Veuil - Valençay : 3 x 8,70 Km
Soit : 126,60 Km chronométrés

134 partants
72 classés

Météo : Grosses averses entrecoupées de quelques accalmies…