Slalom de Romorantin : Les passagers de la pluie !!!…

Repères

Jean-Jacques Vallet a eu le nez fin en effectuant le lointain déplacement de la région Nantaise alors qu’il avait une épreuve à sa porte. Il s’impose dans une course faussée et tronquée par la pluie qui s’est invitée au cours de la deuxième manche.

 

Jean-Jacques Vallet a préféré Romorantin à Pontchâteau et il n’a pas à le regretter. Régulièrement placé, cela faisait quelques années qu’il n’était pas monté sur la plus haute marche du podium. Les conditions météorologiques lui ont sans doute facilité la tâche, mais cela n’enlève rien à sa performance. D’un plateau assez maigrichon, la pluie arrivée pendant la pause de midi va bouleverser la hiérarchie. La piste s’asséchant pendant la première manche, les temps tombent avant qu’une grosse averse ne vienne noyer définitivement le circuit au milieu de la deuxième manche. Bien inspiré, Jean-Jacques Vallet réalise le meilleur temps dès la première manche alors qu’Alain Violas sombre, en proie à des ennuis d’allumage. Sans une pénalité pour une quille renversée, Gilles Renoult avait le scratch à sa portée. Il dégringole à la sixième place et laisse échapper la victoire de groupe C. Alain Barberon, à l’aise dans ses conditions délicates, confirme ses talents d’équilibriste qui le propulsent sur la deuxième marche du podium en tête du groupe A. Troisième du général, Jean-François Cleuziou récupère les lauriers de la victoire en groupe C alors que Denis Chéreau, à nouveau dominé par Alain Barberon en groupe A, échoue à 0,01s. Fidèle de Romorantin, Claude Accary repart dans le Beaujolais avec la victoire en groupe F. Clôturant le top 10, Romain Richardeau assure la deuxième place lors de la seconde manche après avoir bousculé une quille lors de la première. Fidèle lui aussi de l’épreuve Solognote, le Cantalou Gauthier Roux domine Olivier Hronik pour le gain du groupe N avec une belle place dans le top 10.

 

          » voir le classement…                              » voir les photos

Date : 10 mai 2009

Organisation : Romo Sport Auto

Lieux : Romorantin (41)

Longueur : 1,200 Km

54 vérifiés

52 classés

Météo : Sec aux essais, pluie pour les manches

 

 

 

 

Groupe E : Jean-Jacques Vallet renoue avec le succès…

 

Jean-Jacques Vallet (Reynard 903B) peut être satisfait de son lointain déplacement. Il met fin à sept années vierges de toute victoire et il s’impose dans la classe 2. Les ennuis d’Alain Violas (Martini MK42/45), cinquième du groupe et quatrième de la classe 1, propulsent sous les feux de la rampe les jeunes pilotes de Fior Campus Renault de l’Opération des Lycées dans la Course. Yohann Charvet de l’École Polytech d’Orléans réalise la belle opération avec la deuxième place du groupe et la victoire de classe 1. Il précède les deux pilotes du CFA des métiers de Châteauroux emmenés par Yohan Bourdeau qui repousse son camarade Frédéric Foucault pour 0,99s. Dauphin de Jean-Jacques Vallet dans la classe 2, Jean-Paul Hoyau (HJP) parvient à conserver son rang de père de famille en devançant sa fille Marise.

Groupe C : Jean-François Cleuziou hérite de la victoire…

 

La quille renversée par Gilles Renoult lui coûte très cher puisqu’il abandonne la victoire au général de même que le gain du groupe et de la classe C3.1. Jean-François Cleuziou, son camarade de l’Écurie Vallée de l’Eure, hérite donc des doubles lauriers. Membre du club organisateur et plus à l’aise sur les pentes des Courses de Côte de la région, Alain Pétrus complète le podium de la classe C3.1. Les soucis se sont abattus sur Philippe Lasnier dès les essais. Un accélérateur bloqué par une pierre et un volant épris de liberté auraient pu avoir des conséquences beaucoup plus graves que les simples frayeurs subies. Les réglages non adaptés aux conditions atmosphériques éloigneront le pilote du BRC espagnol de la victoire de groupe, mais pas du succès dans la classe CM.1 ou il domine largement Jérôme Boulmier (GFA Europa GT).

Groupe N : Gauthier Roux, sans pitié !!!…

 

Gauthier Roux (Citroën Saxo VTS) n’a pas été inquiété en tête du groupe et de la classe 2. Olivier Hronik (Citroën Saxo VTS) progresse bien cette saison, mais il doit se contenter de la deuxième place. Seul dans la classe 1, Éric Ghesquière (Citroën AX Gti) assure une belle troisième de groupe alors que Cédrik Thollon (Renault 5 GT Turbo), quatrième, domine Philippe Fabre avec qui il partage le volant pour le gain de la classe 4. D’une classe 2 fort bien représentée, c’est Thierry Jabet (Peugeot 106 Xsi) qui émerge à la troisième place avec Benoît Sabard (Peugeot 106 Rallye) dans son sillage.

Groupe A : Alain Barberon, comme un poisson dans l’eau !!!…

 

Le mano-à-mano entre Alain Barberon et Denis Chéreau se poursuit en tête du groupe A. Plus à l’aise sur ce genre de tracé et absolument pas perturbé par la météo, Alain Barberon ajoute une nouvelle victoire de groupe à son tableau de chasse. Par contre, seul en classe 1, il ne fait pas le plein de points pour la Finale et au Championnat du Comité. Denis Chéreau doit se contenter de la seconde place du groupe, mais avec le gain de la classe 2, où il était seul lui aussi, il conserve la première place du classement provisoire du Championnat du Comité. Les nouveaux réglages de suspension de la Peugeot 206 d’Hervé Tranchant ne conviennent pas et c’est Sébastien Bonnet (Renault Clio Williams) qui s’empare de la troisième place du groupe et de la victoire de classe 3.

Groupe F : Une de plus pour Claude Accary…

 

Dominé en 2008, Claude Accary (Alpine-Renault A110) remet les pendules à l’heure en tête du groupe F et de la classe FC.3 où il domine largement Manuel Santos (Alpine-Renault A110). Pénalisé par une quille lors de la première manche, Romain Richardeau (Simca Rallye 3) se rachète et il prend la seconde place du groupe avec la victoire de classe FC.2 où il laisse Jean-Michel Loiseau (Alpine-Renault A110), quatrième du groupe, à bonne distance. Seul dans la classe FC.1, Yann Demimuid (Simca Rallye 2) monte sur la dernière marche du groupe sur sa seule deuxième manche, la première s’étant terminée dans les bottes de pailles de la chicane précédant la ligne d’arrivée. Cinquième du groupe, Christian Chasserat (Peugeot 205) n’a eu aucun mal à dominer Roland Husson (Renault 5 GT Turbo) pour le gain de la classe F2.3 alors que Fabrice Dussoulier (Renault Twingo) s’empare sans coup férir de la victoire de classe F2.1 au détriment de Thierry Lorion (Citroën AX Gti).

Groupe GT : Léonard Lusardi en solitaire…

 

Le sociétaire de l’Écurie Région d’Elbeuf termine en solitaire dans son groupe à une honnête 33e place du classement général au volant de sa Lotus Élise 111R.

  

Groupe Loisir : Yoann Trochet, sans souci…

 

Vainqueur en 2007, Anthony Malaise (Peugeot 106 S16) n’arrive plus à gagner à Romorantin. Défait en 2008 par Fabien Mellot, c’est au tour de Yoann Trochet (Peugeot 205 Gti) de s’imposer en tête du groupe Loisir et de la classe 2. Troisième du groupe, Gabriel Laurier (Peugeot 106) poursuit sa moisson en tête de la classe 1. Franck Michaud (Citroën C2 VTS) complète le trio de tête de la classe 2 alors que Kévin Depond (Peugeot 205) et Anselme Lasnier (Peugeot 106), père de Philippe le pilote du BRC, complètent le podium de la classe 1.

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés