Slalom de Beaupréau : Laurent Gouzerh en route vers le grand schlem…

Repères

Laurent Gouzerh, vainqueur 2008

Date : 21 septembre 2008

13e édition

Organisation : Beaupréau Auto Moto Passion

Lieux : Beaupréau (49)

Longueur : 1,000 Km

62 vérifiés

60 classés

Météo : Beau temps ensoleillé

Avec cette septième victoire en autant de Slaloms disputés cette saison, Laurent Gouzehr se rapproche du titre de Champion du Comité et espère bien faire le grand schlem lors de la dernière épreuve qui se disputera courant octobre à Nantes.

 

La partie commence pourtant mal pour le Breton qui part à la faute lors de la première manche. Jean Marc Duranteau en profite pour s’installer aux commandes, mais il reste scotché sur son temps de la première manche et il ne peut résister au retour d’Henri Claude Piau dans un premier temps puis de Laurent Gouzerh qui lâche tout dans la dernière manche. À l’instar de Jean Marc Duranteau et dernier à descendre sous la minute, Denis Rialland rétrograde et échoue au pied du podium. Septième du classement général, Samuel Penot domine un très pauvre groupe C. Arnaud Mornet, son unique adversaire, clos le top-ten. D’entrée, Didier Lamy s’installe en tête du groupe F et ne sera pas inquiété. Bien inspiré en améliorant dans la dernière manche, Yann Demimuid préserve sa deuxième place du retour de Cédric Lièvre qui éjecte François Métayer de la dernière marche du podium. Jean Marc Touron a tout essayé, mais il a dû se rendre à l’évidence que Yann Renaudeau était inapprochable en tête du groupe A. La troisième place a fait l’objet d’un somptueux match à trois avec Christophe Allard, l’enfant du pays finalement troisième et Raymond Poitevin qui n’a même pas eu la galanterie d’offrir la quatrième place à Odile Bec. Dans son style caractéristique, Florent Fricaud domine le groupe N. Second à l’issue de la première manche, Sébastien Leroy dégringole à la quatrième place sous les assauts de Jimmy Rousseau en bagarre avec Teddy Tissot. Il était dit que la famille Touron repartirait bredouille de Beaupréau. Jean-Marc battu en groupe A sera imité par Gérard chez les Loisirs qui sera incapable de prendre le dessus sur Franck Moreau solide leader. Dominique Jarret parvient dans un ultime coup de reins à déborder Logan Troger pour la troisième place.

 

         » voir le classement…                              » voir les photos

Groupe E : Sept sur sept pour Laurent Gouzerh !!!…

 

Il a quand même fallu une petite dose de réussite pour que Laurent Gouzerh (Dallara 392) accroche sa septième victoire absolue de l’année. Il domine, bien entendu, le groupe E et la classe 3 face à Jean Marc Duranteau (Dallara 392) qui y a cru mais qui doit s’incliner. Henri Claude Piau (Martini MK30) se rapproche de sa première victoire en monoplace, mais avec cette deuxième place, il décroche la timbale dans la classe 2. Denis Rialland (Martini MK14) avait pris un meilleur départ, mais il régresse face à la montée en puissance d’Henri Claude Piau. Incapable de descendre sous la barre de la minute, Jean Jacques Vallet  doit se contenter de la troisième place de la classe. Une fois n’est pas coutume, la classe 1 était monopolisée par les Campus de l’opération des Lycées dans la Course. Nos apprentis pilotes se sont fort bien comportés avec deux représentants classés dans les dix premiers du général. D’une régularité de métronome, Nicolas Brisseau, représentant le Lycée Saint Joseph de la Joliverie à Nantes, remporte la victoire. Il devance Mickaël Le Lan du Lycée Jean Guéhenno de Vannes et Sébastien Aubriet du Lycée Saint Louis de La Roche-sur-Yon. Cinquième de la catégorie, Nathanaëlle Fert du Lycée Saint Joseph de la Joliverie, elle aussi, s’impose chez les féminines.

Groupe C : Victoire de Samuel Penot…

 

Seule dans la classe CN/2, Arnaud Mornet (Arc MF9) a dominé les essais et la première manche. Samuel Penot (SimKit) s’adjuge les deux manches suivantes et remporte le groupe ainsi que la classe C3/1 où il était seul.

Groupe N : Une de plus pour Florent Fricaud

 

Grandissime favori, Florent Fricaud (Renault Clio Williams) a fait honneur à sa réputation en s’imposant haut la main au groupe et dans la classe 3. Un temps second du groupe, Sébastien Leroy (Renault Clio Williams) chute à la quatrième place, mais il conserve la deuxième place de la classe 3. En bagarre avec Teddy Tissot (Citroën Saxo VTS) pour le gain de la classe 2, Jimmy Rousseau (Peugeot 106 Rallye) en profite pour grimper sur la deuxième marche du podium. Leurs doublures se sont également bien chamaillées pour la dernière marche du podium de la classe 2. Comme son compère Jimmy Rousseau, Aurélien Boursier (Peugeot 106 Rallye) repousse les assauts de la Citroën Saxo VTS pilotée cette fois ci par Anthony Meunier. La classe 4, classe des Renault 5 GT Turbo, revient à Sébastien Laudic. Vainqueur du groupe en 2007 avec une Renault Clio RS, Pierrick Loiseau n’a fait illusion que lors de la première manche. Régulier dans ses temps, Bruno Cadoret prend la troisième place. Enfin dans la classe 1, Romain Guénec (Citroën AX Sport) n’a pas fait de détails. Gaël Denéchère (Peugeot 205 Rallye), son second, pointe à plus de trois seconde et demie.

Groupe F : Didier Lamy sans coup férir !!!…

 

Seul dans la classe FS/2, Didier Lamy (Alpine Renault A110) remporte les trois manches qui étaient au programme. Il est même le seul du groupe à descendre sous la minute zéro quatre. Second, Yann Demimuid (Simca Rallye 2) remporte la classe FS/1. Dans un ultime coup de rein, Cédric Lièvre (Simca Rallye 2) monte sur le podium du groupe et prend la deuxième place de la classe FS/1. Un tant sur le podium du groupe, François Métayer (Citroën AX Coupe) échoue finalement au pied, mais s’impose dans la classe F2/1. Jean Moreau (Peugeot 205 Rallye), son second et unique adversaire termine à distance. Chaude la lutte en tête de la classe F2/2 où la victoire change d’épaules à chaque manche pour finalement s’offrir à Francis Mornet (Citroën BX 16TRS) avec 0,12s d’avance sur Anthony Chagneau (Peugeot 205 Gti). Arnaud Charbonnier a eu beaucoup moins de problèmes pour remporter la classe F2/3 au volant de sa superbe Peugeot 309 Gti. Il laisse les Renault 5 GT Turbo d’Yves Cheviller et Frédéric Devautour à bonne distance.

Groupe A : Yann Renaudeau ne s’est pas laissé impressionner !!!...

 

Il était seul en deux litres, mais en plus de la victoire la victoire de classe 3, Yann Renaudeau (Renault Clio Williams) décroche les lauriers du groupe. Jean Marc Touron (Citroën Saxo Cup), vainqueur de la classe 2 et qui n’est pourtant pas le premier venu, n’a jamais été en mesure de lui contester la victoire. La troisième place (la deuxième de la classe 2) a été beaucoup plus disputée. Sur un parcours qu’il connaît comme sa poche pour en être un des instigateurs, Christophe Allard (Citroën Saxo Cup) s’impose au couple Raymond Poitevin – Odile Bec qui se partage le volant d’une Citroën Saxo VTS. Seul dans la classe 4 et fermant la marche du classement général, David Hugla offre un spectacle grandiose aux spectateurs en mettant son Opel Omega dans des positions invraisemblables et donne beaucoup de travail aux commissaires qui doivent courir après les pneus qui bordent le parcours.

Groupe Loisir : Franck Moreau d’entrée…

 

Franck Moreau (Renault Clio RS) frappe fort d’entrée et ne sera pas rejoint en tête du groupe et de la classe 2. Gérard Touron (Citroën Saxo VTS) revient bien, mais il concède finalement 0,55s. En amélioration constante, Dominique Jarret (Renault Clio RS) déborde, lors de la dernière manche, Logan Troger (Citroën AX GT), lauréat de la classe 1 devant Aude Ouvrard (Citroën AX Gti), pour la troisième place du groupe.

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés