Slalom de Beaupréau : Didier Olivrin d’entrée !!!…

Repères

Les slaloms serrés sont propices au nivellement des valeurs. Didier Olivrin en apporte la preuve en s’imposant sur le parking du centre commercial de Beaupréau avec sa minuscule Gloria.

 

Le Tourangeau frappe d’entrée en passant sous la barre de la minute. Il sera le seul à franchir ce cap même si Antoine d’Aléo (Dallara 391), de passage en Anjou, s’en approche de fort près. Dans un ultime sursaut, Jean-Jacques Vallet (Reynard 903B) coiffe, pour la dernière marche du podium, Stéphane Gaubert (Martini MK14) de 0"02 et David Bézinaud (Martini MK26) de 0"03. Les frères Vigneux (Simca Rallye 2), Christophe devant, dominent le groupe F. Ils devancent le fils Mornet (Citroën BX 16TRS) qui prend la mesure du revenant Cyrille Chupin (Simca Rallye 2) et de son père Francis sur la BX familiale. Seul en groupe C, Samuel Penot (SimKit) maintient Jean-Marc Touron (Citroën Saxo Cup), le vainqueur du groupe A, dans son sillage. Le Charentais Nicolas Barbier (Opel Astra Gsi) prend la seconde place du groupe, conservant un mince avantage sur le local Christophe Allard (Citroën Saxo Cup). Pierrick Loiseau (Renault Clio RS) ne se laisse pas impressionner par Michel Macquigneau (Renault Clio Williams) en tête du groupe N. L’Angevin préserve 0"23 d’avance sur le Vendéen. 3e, Christophe Proutière (Renault Clio Williams) déloge Guy Beziau (Renault Clio Williams) de la dernière marche du podium. Grosse bagarre en Loisir se finissant avec le plus faible des écarts entre Anthony Meunier qui vient mourir à 0"01 de Jimmy Rousseau avec qui il partage le volant de la Peugeot 106 S16.

 

         » voir le classement…                    » voir les photos

Date : 16 septembre 2007

12e édition

Organisé par : Beaupréau Auto-Moto Passion

Lieux : Beaupréau (49)

78 vérifiés

76 classés

Groupe D/E : Didier Olivrin le métronome…

 

Seul sous la minute lors de la 1e manche, Didier Olivrin (lauréat en classe 1) réédite son temps au centième près lors de la seconde. Antoine d’Aléo lui a mis la pression, mais il lui aura manqué les quelques centièmes (9 au final) qui le séparent de la victoire. Il repart quand même en vainqueur de la classe 3. Finissant en boulet de canon, Jean-Jacques Vallet s’empare de la 3e place assortie de la victoire de classe 2. Impuissant car à pied pour la dernière manche, Stéphane Gaubert (2e de la classe 2) redescend au pied du podium du groupe. Dauphin de Didier Olivrin en classe 1, David Bézinaud n’a pas démérité, mais l’intensité de la bataille ne lui offre que la 5e place du groupe. Lauréat 2006 de l’opération des Lycées dans la course, Erwan Barreau a fait honneur à son titre en prenant une fort belle 6e place (3e de classe 1) sur l’Arcobaleno que Jean-Luc Jarret lui met à disposition. Déception pour Jean-Marc Duranteau (Dallara 396) qui ne prend que la 7e place même s’il finit 2e de la classe 3 loin devant Thierry Mouillé (Dallara 392). Pour sa 1e saison en monoplace, Henri-Claude Piau (Martini MK30) monte sur la dernière marche du podium de la classe 2.

Groupe C : Samuel Penot étrangement seul…

 

Sur sa seule 1e manche, Samuel Penot prend une anonyme 21e place du général.

Groupe A : L’ogre Jean-Marc Touron…

 

Qui d’autre que le Vendéen pouvait s’imposer en groupe A ? Personne à première vue puisque, devancé par Nicolas Barbier à l’issue de la 1e manche, Jean-Marc Touron (lauréat de la classe A/2) renverse la vapeur de manière magistrale et s’impose avec 0"76 sur le Charentais (1e de la classe A/3), incapable d’améliorer son temps initial. Restant également sur son temps de la 1e manche, le local Christophe Allard monte sur la dernière marche du podium. Il repousse assez largement Yann Renaudeau (Renault Clio Williams), le 2e de la classe A/3 qui a dû batailler ferme pour se défaire des griffes d’Odile Bec (Citroën Saxo VTS), 3e de la classe A/2. 1e toutes catégories des féminines, elle dispose de son compagnon, Raymond Poitevin, avec qui elle partage le volant pour moins de 0"20. Clôturant le classement du groupe (et du général), David Hugla remporte la classe A/4 et enthousiasme le nombreux public par sa maîtrise de la glisse entre les pneus et les bottes de paille au volant de son imposante Opel Oméga.

Groupe F : Doublé des frères Vigneux…

 

Partageant une vaillante Simca Rallye 2, les frères Vigneux s’offre le doublé en tête du groupe F (ainsi que de la classe FS/2) avec 0"10 d’avance pour Christophe au détriment de Franck. Délaissant le groupe Loisir, Arnaud Mornet s’impose magistralement à la 3e place (1e de la classe F2/2) au volant de la Citroën BX de son père. Cyrille Chupin (Simca Rallye 2), de retour aux affaires, échoue, en leader de la classe FS/1, au pied du podium. Il laisse Francis Mornet, 2e de la classe F2/2 pour un autre doublé familial, à 0"24. Belle surprise ensuite avec la superbe 6e place de Jean Moreau (Peugeot 205 Rallye) qui rafle la classe F2/1 devant les Simca Rallye 2 de Mickaël Repussard (2e FS/1) et Richard Chaine (3e FS/2). 9e du groupe, Arnaud Charbonnier place sa superbe Peugeot 309 Gti en tête de la classe F2/3 devant Ludovic Leroy et sa vieillissante Peugeot 205 Gti.

Groupe N : La domination de Pierrick Loiseau…

 

Discret aux essais, Pierrick Loiseau se rattrape en course en dominant les 3 manches inscrites au programme. Il décroche une belle victoire de groupe assortie du succès dans la classe N/3. Jamais distancé, Michel Macquigneau se défait des griffes de Christophe Proutière pour la 2e place. Tous les 2 repoussent Guy Beziau, bien placé à l’issue de la 1e manche comme dauphin du futur vainqueur mais lâché par sa Clio dans la 3e, au pied du podium. 5e du groupe, Stéphane Cornet (Citroën AX Gti) domine largement la petite classe N/1 avec plus d’une seconde d’avance sur Wilfried Gentilhomme (Peugeot 205 Rallye) son 1e poursuivant. La classe N/4 revient, aux termes de 3 manches disputées, à Florian Péridy (Renault 5 GT Turbo) qui s’impose de 0"15 à Éric Vitrac (Renault 5 GT Turbo) et 0"27 au Breton Sébastien Laudic (Renault 5 GT Turbo lui aussi).

Groupe L : Jimmy Rousseau par le plus petit des écarts !!!…

 

Jimmy Rousseau a dominé les 2 premières manches, mais il aurait pu se faire subtiliser la victoire à l’issue de la dernière par son compère Anthony Meunier qui vient mourir dans son sillage à 1 malheureux petit centième. Ils devancent, au groupe et dans la classe L/2, Teddy Tissot (Peugeot 106 S16) qui améliore ses temps à chaque passage. Au pied du podium du groupe, Logan Troger (Citroën AX Gt) s’empare des lauriers de la classe L/1 sans coup férir. Nullement impressionnée par tous ces hommes, Aude Ouvrard (Peugeot 106 Rallye) prend la 2e place de la classe.

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés