Contact
Rallye Le Mans Historique : Ballade en Pays Calaisien…
  •   Général  
  •   Découverte  
  •   Expert  
Pour sa 6e édition, le Rallye Le Mans Historique a poursuivi son tour de la Sarthe des communes, en élisant domicile cette année à Saint-Calais. Damien Bonnamy, en Découverte et André Cadiou, chez les Experts sont les gagnants d’une édition assez corsée.

Après Château-du-Loir en 2009, l’Écurie Le Mans est restée dans l’est du département de la Sarthe, mais elle est remontée légèrement vers le nord, pour installer sa plaque tournante à Saint-Calais. Les deux catégories accueillant les voitures ont changé de nom, mais le principe reste le même puisque pour les concurrents engagés en découverte, le parcours reste à base de navigation, alors que pour les Experts, une notion de régularité à la seconde entre en ligne de compte pour le classement. Le parcours concocté par l’équipe du Président André Grison empruntait des portions de spéciales de feu le Rallye du Maine entre Saint-Calais et Bouloire, mais également du Rallye de Bessé-sur-Braye. Les étapes recelaient un certain nombre de pièges et il était bien difficile pour les concurrents de les terminer sans pénalité.
La régularité de Damien Bonnamy…

Engagé avec une Austin Healey, Julien Chevalier est contraint de se rabattre, hors classement, sur sa Honda Accord de tous les jours. Il réalise pourtant la meilleure performance de la journée, alors que les deux premières étapes font du dégât avec une pluie de pénalités. Est-ce le retour de Loïc Gagneux à ses côtés ? Toujours est-il que Damien Bonnamy (Matra 530 LX) passe au mieux à travers les pièges de la navigation pour s’imposer. Distancé lors de la première étape, José Chaudet (Triumph TR4) parvient à remonter jusqu’à la deuxième place lors des deux suivantes, mais il ne parvient pas à combler l’écart qui le sépare du vainqueur. Éric Roger (Ford Capri 1600 GT) gagne un rang par rapport à l’année dernière. Il monte sur la dernière marche du podium, alors que Benoît Guyot (Lancia Fulvia HF), régulier dans le top 10 de chaque étape, accède à la quatrième place. Avec une AC Cobra sans doute plus à l’aise en circuit que sur les petites routes sarthoises, Arnaud Faure boucle la première étape en bonne position, avant de régresser à la cinquième place finale.
 
André Cadiou de bout en bout…

Second en 2009, André Cadiou (Porsche 911 Carrera RS) a construit sa victoire sur les deux premières étapes qu’il termine à chaque fois en tête avant d’assurer dans la dernière.Vainqueur l’an dernier, Florent Collovald (Alfa-Roméo Giulia GTV) termine les deux premières étapes en dauphin du vainqueur, mais il concède 5000 points au final et il prend, comme en 2008, la seconde place. Distancé lors de la première étape, Jean-Bernard Bouvet, au volant du CG 1300 de Marc Esnault habituellement piloté par son frère Frédéric, revient lors des deux étapes suivantes pour finalement monter sur la dernière marche du podium. Il devance d’un souffle Philippe Durand (Renault 8 Gordini), régulier tout au long de la journée et Alain Brault (MG B), qui sombre au cours de la deuxième étape, alors qu’il avait terminé la première à la troisième place.
 
Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flasch Player
Pour accéder aux classements: télecharger Adobe Reader
  • Repères
Date : 10 avril 2010

6e édition
Organisation : Écurie Le Mans
Site : www.ecurielemans.org

Lieu : Saint-Calais (72)
Longueur : 230,000 Km
3 étapes :
  Saint-Calais – Saint-Calais
  Bessé-sur-Braye – Beaumont Pied de Bœuf
  Beaumont Pied de Bœuf – Saint-Calais

Expert :
  18 partants
  17 classés

Découverte :
  37 partants
  31 classés

Météo : Beau temps
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés