Rallye Le Mans Historique : Les anciennes revivent !!!…

Repères

Disputé sur les petites routes de la Vallée du Loir autour de Château-du-Loir, la cinquième édition du rallye historique organisé par l’Écurie Le Mans a vu la victoire de Florent Collovald pour les concurrents disputant l’épreuve de régularité alors que Stéphane Gascoin récidive, après sa victoire 2008, en tête du parcours de navigation.

 

Succédant à Sablé-sur-Sarthe et Mulsanne, c’est à Château-du-Loir que les concurrents disputant le 5e Rallye Le Mans Historique étaient conviés. Toujours basée sur le principe d’une randonnée touristique de régularité, l’épreuve est décomposée suivant deux types de parcours : un de régularité – navigation et un de navigation. Les difficultés de la période actuelle ont sans doute été un frein à la venue d’un plus grand nombre de participants, le plateau perdant quelques unités par rapport aux éditions précédentes. L’organisation sans faille du président André Grison et de son équipe aurait été récompensée des efforts fournis par un plateau un peu plus riche en quantité. Qu’importe puisque la qualité était, elle, bien présente avec une grande diversité de voitures très bien présentées. Concoctée par des spécialistes du parcours secret et de la navigation, la balade sur les petites routes du sud de la Sarthe n’avait pourtant rien d’une partie de plaisir, tant les pièges étaient nombreux. Passer à l’heure idéale à tous les contrôles n’avait rien d’une sinécure et il faut saluer la performance des pilotes, et de leurs navigateurs dont le rôle est primordial, qui ont réussi la performance de terminer certaines étapes avec un carnet de route vierge de toutes pénalités. Pour les autres, l’important était de participer et de se faire plaisir au volant de voiture mythique sur des routes qui ont vu en leur temps le passage du Critérium de Touraine.

Date : 4 avril 2009

Organisation : Écurie Le Mans

Site : www.ecurielemans.org

Lieux : Château-du-Loir (72)

Longueur : 119,800 Km

3 étapes

Château-du-Loir – Château-du-Loir : 75 Km

Château-du-Loir – Courdemanche : 73 Km

Courdemanche – Château-du-Loir : 82 Km

26 partants en navigation

17 partants en régularité

23 classés en navigation

17 classés en régularité

Météo : Couvert

 

Régularité : Florent Collovald, le plus régulier...

 

Deuxième en 2008 derrière Jean Guézennec (absent en 2009), Florent et Raymond Collovald (Alfa-Roméo Giulia GTV) s’imposent cette année en menant de bout en bout. En tête de la première étape, l’équipage de l’Alfa-Roméo bleue confirmera en prenant la troisième place des deux étapes suivantes. Vainqueur de la dernière étape, André Cadiou (navigué par Joël Maquet) prend la deuxième place au volant d’une superbe Alpine-Renault A110 1600 qu’il vient d’acquérir. Second à l’issue de la deuxième étape, Philippe et Christine Doucet (TVR 1600 M) sombrent lors de l’étape finale qui les ramène à Château-du-Loir en dixième position seulement. Navigué par Robert Schneck, vainqueur en 2007 et troisième l’année dernière au volant de sa Volvo 123 GT, Jean-Marie Bierling (Alfa-Roméo Giulia Super) en profite pour grimper sur la dernière marche du podium en repoussant les époux Doucet à la quatrième place. Frédéric et Marc Esnault, réguliers aux abords du podium, prennent la cinquième place à bord de leur CG 1300 à l’échappement un peu fatigué. Vainqueur de la deuxième étape, Jean-Paul Leceurs et François Dufossé (Porsche 911) doivent se contenter de la sixième place, leurs deux autres étapes s’étant moins bien déroulées.

 

          » voir le classement…                              » voir les photos

Navigation : Stéphane Gascoin, le récidiviste …

 

Déjà vainqueur en 2008, le pilote de la Porsche 911 de 1976 récidive en 2009, à l’issue d’une navigation rondement menée puisque ses deux dernières étapes sont vierges de toute pénalité. Seul autre équipage à terminer une étape (la troisième) sans pénalité, José et Julie Chaudet prennent logiquement la deuxième place à bord de leur Triumph TR4 de 1963. Jamais dans le trio de tête à l’issue de chacune des trois étapes, Dénis et Mylène Golliard (Porsche 911) ont fait preuve d’une grande régularité qui les amène sur la dernière marche du podium final. Luc Biotteau et Alain Baulu, second de la première étape seront contraints à l’abandon, leur Renault 8 Gordini ne voulant pas aller plus loin. Deuxième à l’issue de la deuxième étape, Bernard Marcanet et Baptiste Launay (Alpine-Renault A110) dégringolent à la huitième place finale au terme d’un retour à Château-du-Loir calamiteux. Troisième de la dernière étape, Éric Roger (Ford Capri 1600 GT), navigué par Théo Roger, vient mourir au pied du podium final. Il devance l’équipage Jacques Ripaux – Gérard Leroyer (Porsche 930), jamais bien loin du trio de tête et Philippe Réthoré, épaulé par Jacky Maingot qui a fait prendre l’air à sa superbe Simca Rallye 3 et qui ne concède que 252 points à la Porsche 930 après avoir finit troisième de la deuxième étape.

 

          » voir le classement…                              » voir les photos

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés