Course de Côte de la Pommeraye : Lionel Régal sur le fil…

Repères

Lionel Régal, vainqueur 2009…

Date : 9 & 10 mai 2009

45e édition

Organisation : Pommeraye Sport Auto

Lieux : La Pommeraye (49)

Longueur : 2,500 Km

Pente moyenne : 4,0%

Dénivellation : 100 m

Record : 54.314 par Lionel Régal en 2005

73 vérifiés + 11 Anglais

69 classés + 9 Anglais

Météo : Couvert, piste sèche

Délesté des 30 kilos de son handicap consécutif à ses deux victoires successives du début de saison, Lionel Régal n’a pourtant pas eu la partie facile face à Nicolas Schatz qui l’a obligé à puiser dans ses réserves pour s’imposer dans l’ultime montée avec 0,079s d’avance seulement.

 

Les essais avaient placé le Champion de France en tête de la hiérarchie, mais Nicolas Schatz (Lola T94/50) semblait en mesure de faire trébucher Lionel Régal (Reynard 1KL). Le jeune Bourguignon n’améliore malheureusement pas son temps lors de la troisième montée et le Lyonnais le coiffe sur le fil pour 0,079s seulement. Dans le rythme lui aussi, Sébastien Petit (Reynard 95D) n’améliore pas suffisamment dans l’ultime ascension et il vient mourir à 0,192s de la Lola rouge. Derrière le trio en lutte pour la victoire, Stéphane Baudin (Reynard 1KL) arrive en tête d’un second trio où il domine Benoît Bouche (Reynard 99L) et Anthony Neveu (Reynard 93D). Ce second trio précède Cyrille Frantz (Norma M20), vainqueur de haute lutte du groupe C. Le pilote Norma, qui n’améliore pas lors de la dernière montée, préserve 0,133s sur son ancienne Osella aux mains de Yannick Latreille (Osella PA20S) qui a tout donné dans la dernière. Alain Castellana (Norma M20) se défait de Daniel Bassora (Norma M20), de retour après sa cabriole du Col Saint-Pierre, pour la dernière marche du podium.

Lesté de 60 kg, Francis Dosières (BMW 3.20i ST) ne parvient pas à contrer Nicolas Werver (Porche 911 GT3 Cup) en tête des voitures fermées. Il doit se contenter de la victoire de groupe A alors que l’Alsacien s’adjuge son troisième succès en GT Spécial. Dauphin de Nicolas Werver, Georges Soutrenon (Porsche 911 GT3 Cup) monte sur la dernière marche du podium de la catégorie B des voitures fermées. La bataille a été somptueuse en tête du groupe F, mais il manquera 0,295s à Xavier Burgevin (Jidé) pour venir à bout de Yannick Poinsignon (CG Turbo). Second du groupe A pour sa première côte au volant de son Opel Astra Silhouette, Jean-Yves Roussel parvient à devancer Anthony Cosson (BMW M3), le vainqueur du groupe N qui n’améliorera pas son temps initial. Leader du groupe N au championnat, Pascal Cat (BMW M3) ne parviendra jamais à approcher le temps canon du jeune Tourangeau. Vincent Humeau créé la surprise en tête des GT de série en dominant avec sa petite Hommell RS2 la puissante Porsche 911 GT3 RS d’André Millet.

 

En marge de la course du Championnat de France avait lieu la cinquième édition de la Hillclimb of la Pommeraye réservée à nos voisins Anglais. Ils n’étaient que 11 à se présenter au départ, mais la diversité remplaçait avantageusement la quantité. Comme en 2008, c’est Len Amy qui s’impose avec sa Mallock MK32 alors que Richard Tomkins (OMS PR) et Paul Deslandes (Caterham Super 7) l’accompagnent sur le podium.

 

» voir le classement

 

» voir les photos

» voir le classement des Anglais

 

» voir les photos des Anglais

Groupe E : Lionel Régal, taille patron !!!…

 

Les six premiers du général trustent les six premières places du groupe et de la classe 6. Seul dans la classe 4, le Britannique Colin Le Maitre (Dallara 302) prend la dixième place du groupe. Il devance de 0,258s son compatriote Paul Buckingham (Dallara 394), vainqueur à l’arraché de la classe 5. L’Anglais se défait de Michel Baud (Martini MK73) et Alain Coloméda (Dallara 307) en bagarre dans le même dixième de seconde. Débarrassé de la présence de Daniel Moimeau (Reynard 923) qui n’effectuera même pas une montée de course, Sylvain Moyon (Dallara 392) s’impose dans la classe 2. Il laisse à bonne distance l’ancestrale March 802 de Lucien Ybert. Dans un mouchoir et ce dès les essais, la bagarre a fait rage dans la classe 3 entre Paul-Émile Nuguet (Tatuus FR2003), qui finira par prendre le dessus et Damien Berney (Tatuus FR2002) qui s’incline pour 0,326s. Dans le rythme aux essais, Antoine Betzel (Tatuus FR2002) décroche le lendemain lors des montées de course.

Groupe GT : Nicolas Werver, force 3 !!!...

 

En toute logique, les GT spéciales pointent en tête de la catégorie. En devançant Georges Soutrenon, Nicolas Werver engrange sa troisième victoire de la saison. Concédant 0,272s à Vincent Humeau (seul en GT1), André Millet doit se satisfaire de la victoire de classe GT2 alors que pour la troisième place, et la seconde en GT2, Michel Lamiscarre (BMW Z3M) finit par prendre le dessus avec 0,021s d’avance sur Daniel Lamarche (Nissan 350Z) à l’issue d’un duel somptueux.

Groupe F : Yannick Poinsignon, d’un cheveu !!!…

 

L’empoignade entre Yannick Poinsignon, vainqueur en solitaire de la classe FC.4 et Xavier Burgevin, lauréat en FC.3, a tenu le public en haleine. Troisième du groupe et second de la classe FC.3, le Normand Mathieu Nouet n’avait sans doute pas les moyens de lutter avec les habitués du Championnat de France. Il n’y avait qu’un seul partant dans la classe FC.2, mais Marc Le Goff (Simca Rallye 3) casse son moteur lors de la montée d’essais libres du dimanche matin et souille la piste d’huile, ce qui oblige les organisateurs à repousser le départ de la première manche. De la cohorte de Simca Rallye 2 ou 3 de la classe FC.1 émerge Roland Bellouard qui règle leur compte à Philippe Bodinier, Sébastien Leveneur et Sébastien Kerlaux, malgré un cardan cassé lors de la première montée. Cinquième du groupe, Dimitry Nugue (Peugeot 306 Xsi) s’impose en F2.3 alors que David Thorin (Matra Djet) en F2.1 et Yannick Grèzes en F2.2 étaient seuls dans leur classe.

Groupe C : Cyrille Frantz, de haute lutte…

 

En tête des essais, Yannick Latreille, butte sur un Cyrille Frantz des grands jours en tête du groupe et de la classe CN.3. Alain Castellana et Daniel Bassora ne sont pas quittés d’une semelle eux aussi, mais le pilote Bourguignon butte sur la barrière de la minute et il échoue au pied du podium à 1,737s du Provençal. Aux basques des prototypes trois litres, Térence Reynaud (Norma M20) domine la classe CN.2. Pourtant auteur d’un chrono exceptionnel, Sandrine Néel (Norma M20) doit s’incliner dans la classe, mais elle domine chez les féminines. Pour la troisième place des deux litres, Henri Ughetto (Norma M20) coiffe dans l’ultime ascension Jean-Yves Bouëte (Norma M20), incapable d’améliorer son temps de la première montée. John Lloyd (Radical SR3) domine Stéphane Thibault (Merlin GTS) dans la classe C3.1 alors que Manuel Mangold (Merlin MP86), seul en CN.1, prend la quinzième place du groupe.

Groupe A : Francis Dosières, imperturbable !!!…

 

Même lesté, Francis Dosières reste intouchable en groupe A et dans la classe ST4. Jean-Yves Roussel s’adapte vite à sa nouvelle monture. Vainqueur de la classe 4, il coiffe Daniel Roudet (Audi A4), second de la classe ST4, pour la deuxième place du groupe. Au pied du podium du groupe Jean-Louis Janioud (BMW M3) termine à la deuxième place de la classe 4. Cinquième du groupe, l’Alsacien Jean-Luc Fritsch (Peugeot 306 Maxi) domine la classe 3. Il devance le jeune Gaétan Bonnet (Renault Clio RS Cup) qui repousse les velléités de Matthieu Moimeau (Renault Mégane) pour 0,139s. Incapable d’améliorer son tems de la première montée, Samuel Durassier (Citroën Saxo VTS) est coiffé sur le fil par Jérôme Janny (Honda Civic Vti) qui le déborde pour 0,082s à l’issue de l’ultime ascension.

Groupe N : Anthony Cosson, la consécration !!!…

 

Pour la première fois de la saison, Anthony Cosson se présente sur un parcours qu’il a déjà arpenté. En verve dès les essais, il ne laisse aucune chance à Pascal Cat en tête du groupe et de la classe 4. Des trois autres BMW M3 à la poursuite des deux leaders, c’est l’Alsacien Frédéric Collin qui tire le mieux les marrons du feu avec la troisième place du groupe et de la classe. L’abandon pour raisons personnelles du Bordelais Patrick Lévêque (Opel Astra Gsi) laisse seul Anthony Leduc (Renault Clio RS) dans la classe 3 alors que la 2 est désertée par les pilotes. Père du vainqueur en 1600 cm3 du groupe A, Guy Janny (Peugeot 106 Xsi) n’avait rien à craindre dans la classe 1 puisqu’il était seul.

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés