Course de Côte de Saint Arnoult : Daniel Moimeau récidive…

Repères

Daniel Moimeau, vainqueur 2008

Date : 14 septembre 2008

2e édition

Organisation : Écurie Sport Auto Tours

Site : www.sport-auto-tours.com

Lieux : Saint Arnoult (41)

Longueur : 1,300 Km

Pente moyenne : 8 %

Record : 35,79s en 2007

64 vérifiés

62 classés

Météo : Humide le matin puis beau temps

Déjà victorieux de l’édition inaugurale de l’épreuve organisée par l’Écurie Sport Auto Tours, Daniel Moimeau double la mise pour la deuxième édition en commettant, comme en 2007, une erreur lors de la première montée.

 

Le tracé 2008 agrémenté d’une chicane a failli être fatal au pilote de Saint Pardoux dans les Deux-Sèvres qui se loupe au passage du ralentisseur fraîchement installé. René Leguyader en profite pour s’installer en tête mais incapable d’améliorer son chrono lors des deux montées suivantes, il régresse à la seconde place. Plus sage, Daniel Moimeau déborde René Leguyader lors de la seconde ascension puis enfonce le clou dans la troisième avec un très bon 38,55s. Sur la troisième marche du podium, Michel Baud est resté constamment sous la menace de Jérôme Martin. Cinquième du général, Jean Pierre Picault n’a pas été inquiété en tête du groupe C.Derrière, par contre, la bagarre a été intense avec trois pilotes regroupés en 0,68s. Eddy Pérez prend le dessus sur Éric Bernard qui chipe la troisième place d'Alain Pétrus dans l’ultime montée. Pour sa première participation à Saint Arnoult, Laurent Lafosse repart avec la victoire en groupe F. Il devance Michel Brien, particulièrement à l’aise sur ce parcours rapide qui convient à sa mélodieuse BMW M5. Pascal Richardeau complète le podium malgré d’incessants soucis de boîte de vitesses. Pascal Cosson n’arrive pas à franchir le pas qui le sépare de Thierry Caillot. Il reste le « Poulidor » du groupe A derrière le Nivernais. Malgré tous ses efforts et même s’il réalise le même temps lors de l’ultime ascension, Matthieu Moimeau n’est pas parvenu à déloger Dominique Restellini de la troisième place. Anthony Cosson n’a pas trouvé d’adversaires à sa taille en groupe N, alors il s’est battu avec Thierry Caillot, mais moins bien armé, son combat aurait pu tourner à la catastrophe. Hervé Laveille, que l’on ne voit plus trop souvent, prend une belle deuxième place devant Lionel Dufour qui créé la surprise en grimpant sur la dernière marche du podium avec sa petite Peugeot 106.

 

         » voir le classement…                    » voir les photos

Groupe E : Daniel Moimeau double la mise…

 

Même s’il se loupe au passage de la chicane lors de la première montée, Daniel Moimeau (Reynard 923) réagit et s’impose. Il remporte également la classe 2, Frédéric Fint (Martini MK34/39) prenant la deuxième place sur sa seule première montée. René Leguyader (Dallara 399), deuxième du groupe, rafle la classe 3 devant Michel Baud (Martini MK73). Partageant le volant avec René Leguyader, Éric Jenny prend la troisième place. Jérôme Martin (Martini MK49) était plus intéressé à titiller les grosses en tête du groupe que par sa position dans la classe 1 qu’il domine. Bruno Beyer, son unique adversaire, concède plus de 3,5s au volant de son antique March 803.

Groupe F : Laurent Lafosse sans forcer…

 

Cela faisait quelque temps que Laurent Lafosse (CG MC) n’était pas venu user du pneu dans le Centre. Il repart avec la victoire de groupe et de classe FC/3. Le tracé rapide convient à Michel Brien (BMW M5) qui prend la deuxième place du groupe assortie de la victoire de classe FC/4 où il était seul. Malgré des vitesses qui sautent, Pascal Richardeau (Simca Rallye 3) parvient à assurer un résultat avec la troisième place du groupe et la victoire de classe FC/1. À l’affût d’une défaillance de la Rallye 3 fluo, Jean Marie Guibot (Simca Rallye 2) coiffe Daniel Prat (Simca Rallye 3) dans l’ultime montée. Sixième du groupe, William Alain (BMW 2002 Ti) prend la deuxième place de la classe FC/3 devant Claude Landré (Peugeot 106) qui domine en F2/2. Sur sa belle prestation du Crochu, Séverine Dubots (Peugeot 205 Gti) prend la deuxième place juste devant Gérard Lajoie (Simca Rallye 3), seul en FC/2. Fabien Metton (Renault 5 Alpine Turbo) domine les Renault Clio Williams de Reynald Fromentin et Michel Nizon en tête de la classe F2/3. Sans adversaires, Yann Gioux (Citroën AX Sport) s’impose dans la classe F2/1.

Groupe GT : Les Saint-Germain en famille…

 

Une seule voiture mais deux pilotes pour s’affronter dans le groupe GT et la classe 1. Martial Saint-Germain s’impose lors des trois montées à Claude Saint-Germain au volant d’une Caterham Super Seven.

Groupe C : Belle victoire de Jean Pierre Picault !!!…

 

Vainqueur du groupe et de la classe C3/2, Jean Pierre Picault (JPSFC) était surtout satisfait de sa belle cinquième place du général. Alternant le volant d’une monoplace avec celui du proto JCM, Eddy Pérez remporte la classe C3/1 et repousse les assauts d’Alain Pétrus (Arc MF9). Jérôme Morin sur son proto JMB maison terminez beaucoup plus loin. Éric Bernard (PHC), troisième du groupe, était seul dans la classe CN/2 et Stéphanie Tordeux (PRM Fun Boost), première d’une colonie de quatre féminines, s’impose dans la classe CM/1 face à Jean Greffion (GFA Europa GT).

Groupe A : Thierry Caillot, évidemment !!!…

 

Les quatre premiers du groupe, Thierry Caillot (Renault Clio RS Cup) suivi de Pascal Cosson (Renault Clio RS Cup) puis Dominique Restellini (Peugeot 306 Maxi) et Matthieu Moimeau (Renault Mégane), sont les quatre premiers de la classe 3. Seul dans la classe 2, Cédric Bouffeteau (Honda Civic Vti) prend la cinquième place du groupe. Gabriel Coste (Peugeot 205 Rallye) survole la classe 1 mais, Christelle Rougy (Peugeot 106 Rallye) domine les frères Gioux (Peugeot 106 Xsi) pour la deuxième place.

Groupe N : Anthony Cosson taille patron !!!…

 

Anthony Cosson (Renault Clio RS) n’a pas eu de problèmes pour s’imposer en groupe N et dans la classe 3. Hervé Laveille (Renault Clio RS) ne roule pas souvent. Sa deuxième place de groupe et de classe 3 n’en est que plus remarquable. Lionel Dufour (Peugeot 106 Rallye) créé la surprise en prenant la troisième place du groupe. Il domine la classe 1 et devance les autos plus puissantes d’Alain Passe (Ford Sierra Cosworth), seul dans la classe 4 et de Christophe Buloup (Renault Clio Williams), troisième de la classe 3. Dauphin de Lionel Dufour dans la classe 1, Jean François Lecomte (Peugeot 205 Rallye) domine Loïc Lihoreau (Peugeot 106 Rallye). Sans adversaires, Jean Claude Bertin (Peugeot 106 Rallye) remporte la classe 2.

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés