Course de Côte de Fréteval : René Leguyader, l’art et le record !!!…

Repères

René Leguyader, vainqueur 2008

Date : 28 & 29 juin 2008

37e édition

Organisé par : Écurie 41

Site : www.ecurie41.org

Lieux : Fréteval (41)

Longueur : 1,500 Km

Pente moyenne : 5%

Ancien record : 42,66s (René Leguyader en 2002)

106 vérifiés

101 partants

98 classés

Déjà détenteur du record de l’épreuve depuis 2002 et un an après sa 200e victoire, René Leguyader ajoute une ligne supplémentaire à un palmarès des plus fournis en atomisant la concurrence et en améliorant de 0,22s le record qui avait été établis sur un revêtement refait à neuf.

 

C’est dès la première montée que le Nivernais explose le chrono en améliorant le record. En tête des deux autres montées, il assistera en spectateur privilégié à la lutte qui opposera le jeune Jérôme Martin (Martini MK49) à Daniel Moimeau (Reynard 923) pour la deuxième place. C’est Daniel Moimeau qui attaque le premier mais Jérôme Martin réagit et déborde le pilote de la Reynard à l’issue de la deuxième montée. Bien qu’il améliore de 0,10s lors de l’ultime ascension, Daniel Moimeau ne sera pas en mesure de reprendre le premier accessit solidement défendu par Jérôme Morin. Malmené par Eddy Pérez (Martini MK59) et Jean Pierre Picault (JPSFC), Michel Baud (Martini MK73) se crache dans les mains pour la dernière montée, mais il échoue au pied du podium. Tout comme Jérôme Martin, son compagnon de classe E1, Eddy Pérez réalise une superbe performance avec la cinquième place du général en contenant Jean Pierre Picault, le vainqueur du groupe C. Le Sarthois devance Robert Tourillon (Norma M20) menacé par Bruno Berton (PRM Fun Boost) qui termine dans l’aileron de la Norma à 0,01s.

 

         » voir le classement…                    » voir les photos

Groupe E : Le patron s’appelle René !!!…

 

Impérial au général, René Leguyader remporte, bien entendu, le groupe E et la classe 3. La surprise vient de la deuxième place occupée par Jérôme Martin. Leader de la classe 1, le jeune sociétaire de l’ASA Melun repousse Daniel Moimeau, vainqueur de la classe 2, sur la dernière marche du podium. Quatrième du général, Michel Baud prend la deuxième place de la classe 3, à bonne distance du roi René. Dans le top 10 du général, Éric Jenny complète le podium de la classe 3, au volant de la Dallara 399 qu’il partage avec René Leguyader. Sous la menace de Mathieu Bastard (Van-Diemen RF99) qui le talonne à 0,12s, Lucien Monceau, second de la classe 2 sur son antique Dallara 382 à moteur Ford Cosworth, échoue aux portes du top 10. Explication familiale pour la dernière marche du podium de la classe 1, mais force restera à l’ancienneté puisque Frédéric Marquenet repousse les velléités de son fils David avec qui il partage le volant de la Dislay 59 à moteur Suzuki.

Groupe F : La domination d’Yves Tholy…

 

Yves Tholy (Simca Rallye 3) domine le groupe F et la classe FC.2, mais l’écart avec ses poursuivants se resserre. À l’issue d’une superbe troisième montée qui le positionne à seulement 0,36s du vainqueur, Pascal Richardeau (Simca Rallye 3), remporte la classe FC.1 et déborde Alain Brisse-Bonnet (Simca Rallye), second FC.2, pour 0,01s. Leader de la classe FC.4, Anthony Dubois (Scora Maxi) échoue au pied podium du groupe. Il coiffe Rolland Bellouard (Simca Rallye 2), deuxième FC.1, incapable d’améliorer son temps de la première montée. Belle prestation de Pascal Guénée qui amène sa jolie Renault Dauphine à la troisième place de la classe FC.2 et en sixième position du groupe. Septième, William Allain (BMW 2002 Ti) s’impose bruyamment en tête de la classe FC.3. Il devance de 0,03s Philippe Bodinier qui prend la troisième place de la très disputée classe FC.1 au volant de sa vénérable Simca Rallye 3. Pas satisfait de son moteur, Michel Mabilleau (Alpine Renault A310) concède 0,33s au vainqueur de la classe FC.3. Hervé Laveille, poursuivi par le panache fumant de sa nouvelle Citroën ZX, domine la classe F2.3. Il devance de 0,13s Christophe Landré, lauréat de la classe F2.2, au volant de la Peugeot 106 de son père qu’il partageait avec sa sœur Julie, seconde de la classe. À plus d’une seconde du vainqueur, Didier Rault (Peugeot 206) prend la deuxième place de la classe F2.3. Dans la petite classe F2.1, c’est Yann Gioux qui l’emporte au volant de sa Citroën AX Sport. Il colle plus de quatre secondes à Guillaume Lécuyer (Peugeot 205 Rallye), son seul adversaire.

Groupe GT : Léonard Lusardi (Lotus Élise R) en solitaire…

 

 

 

 

 

Groupe C : Le sans faute de Jean Pierre Picault…

 

Souvent deuxième du groupe cette saison, Jean Pierre Picault s’impose, au volant de sa barquette JPSFC de construction artisanale, lors des trois montées au programme et remporte une belle victoire de groupe C assortie de la classe C3.2 où il était seul. La bagarre a été intense pour la deuxième place, mais Robert Tourillon s’impose par le plus petit des avantages (0,01s) sur Bruno Berton. Il remporte la classe CN.2 devant son fils Sébastien avec qui il partage le volant de la Norma. Dans un mouchoir, Éric Bernard (PHC Dinatmo) coiffe son camarade de baquet, Jean François Huguet, pour la dernière marche du podium de la classe. Déçu du centième de seconde qui le sépare de la deuxième place de groupe, Bruno Berton se console avec une large victoire de classe CM.1 devant Stéphanie Tordeux qui s’impose pour la Coupe des Dames. De retour à la compétition après un grave accident, Alain Pétrus (Arc MF9) coiffe Jean François Cleuziou (BFC) dans l’ultime ascension pour le gain de la classe C3.1. Jérôme Morin (JMB), pour une fois épargné par les ennuis mécaniques, complète le podium des 1300 cm3.

Groupe A : Thierry Caillot n’a pas tremblé…

 

Pascal Cosson (Renault Clio Cup) tire le premier, mais, incapable d’améliorer son temps de la première montée, il laisse filer Thierry Caillot (Renault Clio Cup) vers une nouvelle victoire de groupe A et de classe 3 avec un petit avantage de 0,24s. Distancé mais dans la même seconde, Matthieu Moimeau (Renault Mégane) complète le podium du groupe et de la classe. Jean Marinescu (Citroën Saxo VTS) prend les rênes de la classe 2 à l’issue de la première montée, mais Cédric Bouffeteau (Honda Civic) réplique et s’impose avec 0,06s d’avance malgré le retour du Parisien dans l’ultime montée. Scénario identique pour la classe 1 où Gabriel Coste (Peugeot 205 Rallye) s’impose lors de la première montée mais Cédric Vincent (Peugeot 106 Xsi) améliore de près de deux secondes son temps de la première ascension et déborde, pour 0,17s, Gabriel Coste qui n’améliore pas lors de la dernière. Isolé, Walter Delannoy prend la troisième place à bonne distance des deux premiers mais avec une marge conséquente sur Christelle Rougy qui, au volant de la Peugeot 106 du vainqueur, s’octroie la quatrième place.

Groupe N : Guillaume Mouche à sa main…

 

Dominateur tout au long des trois ascension, Guillaume Mouche sera le seul à descendre sous la barre des 49s. Il remporte logiquement le groupe N et la classe 4 repoussant son père Didier, avec qui il partage le volant de la BMW M3, à 0,45s. Au pris d’une dernière montée exceptionnelle, Anthony Cosson (Renault Clio RS) égalise dans le même centième que Didier Mouche, mais il doit se contenter de la dernière marche du podium de groupe. Il n’en remporte pas moins la classe 3, reléguant Sébastien Matéos (Renault Clio Williams) à 1,36s. Jean Michel Bouvet, qui étrennait enfin sa Renault Clio RS, complète le podium de la classe deux litres. Sixième du groupe, Alain Passe (Ford Sierra Cosworth) monte sur la troisième marche du podium de la classe 4. Bizarrement, la classe 2 était désertée. Malmené par Nicolas Papin (Peugeot 205 Rallye) à seulement 0,03s lors de la première montée, Lionel Dufour (Peugeot 106 Rallye) remet les pendules à l’heure pour s’imposer avec 0,36s d’avance dans la classe 1. Claude Guillo, qui partage le volant la 106 avec Lionel Dufour, prend la troisième place devant Loïc Lihoreau (Peugeot 106 Rallye) qui coiffe Jean François Lecomte (Peugeot 205 Rallye) pour 0,01s à l’issue de l’ultime montée.

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés