Course de Côte de Saint Arnoult : Daniel Moimeau sur le fil !!!…

Repères

À la faute dans la 1e montée, Daniel Moimeau se rachète et coiffe René Leguyader dans l’ultime ascension. Il ouvre le palmarès de cette nouvelle épreuve organisée sur une portion de l’ancienne ronde et qui a été bien accueillie par les montagnards du Comité du Centre.

 

Meilleur temps des essais, Daniel Moimeau (Reynard 923) se fait piéger comme un bleu lors de la 1e montée. Michel Baud (Martini MK73) en profite et s’installe en tête. René Leguyader (Dallara 399) passe à l’offensive et coiffe Daniel Moimeau pour 0"02 lors de la 2e montée. Pour finir, Daniel Moimeau sort la grosse attaque et, malgré un gros travers, repasse devant René Leguyader qui n’améliore pas. Michel Baud conserve son temps initial et sauve sa place sur la dernière marche du podium. Robert Tourillon (Norma M20) frappe d’entrée en groupe C et Jean-Pierre Picault (JPSFC) ne parvient pas à le déloger de la 1e place. Sébastien Tourillon (Norma M20), dans le sillage du Sarthois, complète le podium d’un souffle devant Bruno Berton (PRM Fun Boost). Alain Brisse-Bonnet (Simca Rallye 2), en forme cette saison, s’impose en Groupe F. Il devance Michel Brien (BMW M5), à l’aise sur ce tracé rapide demandant de la puissance et Gualter Teixeira (Peugeot 205 Gti), qui repousse Pascal Richardeau (Simca Rallye 3) à la 4e place. Anthony Cosson (Renault Clio RS) tire le 1e en groupe N, mais Sébastien Martin (Ford Escort Cosworth), venu régler ses nouveaux amortisseurs, renverse la vapeur et repart avec la victoire. Alain Passe exploite la puissance de sa Ford Sierra Cosworth et grimpe sur la dernière marche du podium au nez et à la barbe de Christophe Buloup (Renault Clio Williams) et Lionel Dufour (Peugeot 106 Rallye). Bernard Masset (Seat Ibiza Kit Car) n’a pas été inquiété en tête du groupe A sur un parcours qu’il a arpenté du temps de la ronde. Dominique Restellini (Peugeot 306 Maxi), devancé par Pascal Cosson (Peugeot 206 GT) à l’issue de la 1e montée se fâche, mais doit se contenter de la 2e place.

 

         » voir le classement…                    » voir les photos

Date : 16 septembre 2007

1e édition

Organisé par : Sport Auto Tours

Site web : www.sport-auto-tours.com

Lieux : Saint Arnoult (41)

Longueur : 1,300 Km

Dénivelé : 8,3%

90 vérifiés

84 classés

Groupe D/E : Daniel Moimeau fait chuter le roi René…

 

Bien revenu après sa faute initiale, Daniel Moimeau (1e E2) continu à améliorer dans la dernière et s’offre le scalp de René Leguyader, vainqueur de la classe E3 devant Michel Baud qui s’offre un nouveau podium. Vainqueur de la petite classe E1, Jérôme Martin (Martini MK49) s’approche du podium scratch. Pour moins de 0"50, il relègue Eddy Pérez (Martini MK59), bien revenu. Il s’impose pour 0"03 aux F3 de Mickaël Borée (Ralt RT33), Jérôme Fusil (Dallara 389) et Cédric Gaufillet (Dallara 398) regroupées en moins de 0"30. 10e du groupe, Bruno Beyer sur son antique March 803 prend la 3e place de la classe.

Groupe C : Jean-Pierre Picault pris en sandwich par la famille Tourillon…

 

La 3e montée n’a pas servi à grand chose puisque le classement était plié à l’issue de la seconde. Robert Tourillon (1e CN2) domine la 1e montée, mais Jean-Pierre Picault (1e C3.2) ne parvient pas à le remonter. Il ne comble que la moitié de l’écart qui le sépare du sociétaire de l’Écurie Bretagne. 2e des CN2, Sébastien Tourillon (Norma M20) se montre à son avantage lors de la 2e montée. Il déborde Bruno Berton (1e CM) pour 0"04 et monte sur la dernière marche du podium. Alain Pétrus (Arc MF9) a senti le vent du boulet en C3.1. Incapable d’améliorer son temps de la 1e montée il se fait remonter progressivement par Jean-Yves Dorée (Grac MT14S). Le Normand remporte l’ultime ascension, mais n’améliore pas suffisamment pour devancer le sociétaire de l’Écurie 41. 8e du groupe, Michel Briffaud (PRM Fun Boost) prend la 2e place de la classe CM à bonne distance de Bruno Berton.

Groupe A : Bernard Masset l’éclectique…

 

Ils n’étaient pas beaucoup au départ à avoir participés à la ronde. Bernard Masset en faisait partie et les souvenirs sont rapidement revenus puisqu’il s’empare de la tête dès les essais pour ne plus la quitter. Matthieu Moimeau (Renault Mégane) essaye de s’accrocher, mais il heurte un talus et abandonne. Pascal Cosson tente le contre pour la 2e place, mais Dominique Restellini veille au grain et riposte. La 206 restera finalement derrière la 306. 4e du groupe et 4e de la classe A3, Robin Isaac (Volkswagen Golf Gti) repousse les assauts d’un remarquable Christophe Landré (Peugeot 205 Rallye), vainqueur de la casse A1. Gabriel Coste sur une auto identique n’a rien pu faire et s’interroge, à la 2e place de la classe, sur la grosse demie seconde qui le sépare du vainqueur. 7e du groupe, Christian Levais (Renault Clio Williams) remporte la classe A4 (bizarre une Clio en + 2000 cm3).

Groupe F : Alain Brisse-Bonnet : une fois n’est pas coutume !!!…

 

Cela faisait bien longtemps qu’Alain Brisse-Bonnet (1e FC2) n’avait pas remporté un groupe F. Il réalise le parcours parfait à Saint Arnoult avec le meilleur temps des essais suivis du meilleur temps des toutes les manches au programme. Michel Brien (1e FC4), rarement vu à pareille fête, amène sa mélodieuse BMW sur la 2e marche du podium. Il y devance de fort peu un remarquable Gualter Teixeira (1e FC3) qui pour une fois réalise une performance en rapport avec sa monture. Pascal Richardeau, moins en verve qu’à l’accoutumée mais le profil de la côte n’aide pas les petites cylindrées, échoue au pied du podium. Il n’en remporte pas moins la classe FC1 devant son meilleur ennemi Roland Bellouard (Simca Rallye 2), 7e du groupe seulement. Thierry Dupont s’intercale à la 5e place et remporte la classe F2000.3 au volant de sa très belle Renault Clio RS. Il repousse Michel Mabilleau (Alpine Renault A310), 3e de groupe et 1e de classe FC3 à l’issue de la 1e montée, qui rétrograde à la 2e place de la classe. Claude Landré (Peugeot 106 16S) sous la menace du tout jeune marié Arnaud Girard (Peugeot 106 Rallye) remporte la classe F2000.2. Rien n’était joué à l’issue de la 2e montée dans la classe F2000.1. Marcel Gautron (Citroën AX Gti) n’avait pas réussi à faire le trou. Yann Gioux (Citroën AX Sport) jette toutes ses forces dans la dernière montée, mais Marcel Gautron s’impose avec seulement 0"05 d’avance.

Groupe N : Séance d’essais gagnante pour Sébastien Martin…

 

Sur cette ancienne portion de spéciale, Sébastien Martin a pu mener à bien les tests de ses nouveaux amortisseurs. Devancé par le vainqueur du groupe F pour le titre honorifique de 1e berline, il repart avec le groupe N (1e de la classe N4) en poche. Anthony Cosson, la révélation de la saison 2007 dans le Comité du Centre, l’avait un peu mauvaise de se faire devancer par un pilote de rallyes. Il se console avec la victoire de classe N3. Surprise pour la dernière marche du podium sur laquelle monte Alain Passe. Même si le restaurateur de Bessé sur Braye connaissait le parcours pour l’avoir arpenté du temps de la ronde, il n’en demeure pas moins que la 3e place du Sarthois constitue un exploit. Christophe Buloup (2e de la classe N3) pointe au pied du podium. Il devance le trio de tête de la classe N1 emmené par Lionel Dufour détaché, suivi par Jean-François Lecomte à la lutte tout au long de la journée avec Cédric Bouffeteau qu’il domine pour 0"06. 11e du groupe, Jean-Claude Bertin était malheureusement seul dans la classe N2.

Groupe GT : Pas de GT Au départ !!!...

 

 

 

 

 

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés