Contact
Inter-Écuries 2013 - Circuit Bugatti Le Mans
  •  Groupe N 
  •  Groupe C 
  • Groupe F & F2000
  •  Groupe A, GT & HC 
  • Groupe E
  •  Formula Premium 
Jérôme Poulat opportuniste !

De la demi-douzaine de pilotes de BMW M3, Olivier Gillard réalise la pole-position avec une bonne seconde d’avance sur Jérôme Poulat. Malheureusement, la course du Vendéen sera émaillée d’incidents le faisant dégringoler à la 29e place à un tour de Jérôme Poulat, vainqueur et observateur avisé du duel pour la 2e place qui s’est déroulé dans ses rétros. En effet, collé au pare-choc de la BMW M3 de Gaëtan Berriau tout au long des sept premiers tours de la course, Benoît Bélouin (BMW M3) trouve finalement l’ouverture dans l’ultime boucle ! Rapidement isolé à la 4e place, Francis Lelgouach (Mégane RS) échoue au pied du podium, alors que Denis Gillet (BMW M3) avait pris le dessus sur la seconde Mégane RS de Franck Bélouin, mais une pénalité pour dépassement sous drapeau jaune le repousse à la 7e place derrière Jean Bertrand (BMW M3). Lauréat de la classe 2, Jean-François Mallet (Twingo RS) devance la Clio Williams de Mathieu Gibeaud (vainqueur de la classe 3), alors que Julien Bost s’est bien amusé au volant de son ancestrale R5 GT Turbo. Pierrick Lenoir (205 R) domine la petite classe en écartant Tony Froger (106 Xsi), alors que du côté des Twingo de la Twin’Cup, Julien Lefebvre arrive en tête devant Tony Ramirez et Franck Pachot.
 
Louis Bureau sans adversaires !

La piste était encore bien humide pour les essais chronométrés, mais cela n’a pas empêché Louis Bureau (Norma M20F) de signer la pole-position. Par contre, la bagarre entre Anthony Le Beller (Norma M20F), Jérôme Sornicle (Norma M20) et Thierry Lejeune (Ligier JS49) regroupés en 0,50s laissait entrevoir une course disputée pour les accessits. La pluie qui s’abattait en ce dimanche d’automne brouillait les cartes, mais ne perturbait aucunement Louis Bureau qui prenait la poudre d’escampette dès le départ pour ne plus être rejoint. Anthony Le Beller plongeait au classement avant de se retirer à l’issue de la 5e boucle laissant Jérôme Sornicle et Thierry Lejeune en découdre pour la 2e place. Finalement, le pilote de la Ligier trouvait l’ouverture, mais Jérôme Sornicle ne s’est pas laissé faire en harcelant Thierry Lejeune jusqu’au drapeau à damier. À l’agonie à partir de la mi-course, Freddy Menanteau (Formule France), lauréat de la classe 14, se fait surprendre par Franck Schiavo (JPP) à un tour du but pour la 4e pace, alors que Yannick Pierrel, au volant d’une Radical SR3 prend la 2e place de la classe.
 
Un Séchaud peut en cacher un autre !

Meilleur temps des essais, Éric Séchaud (Escort RS2000) se fait surprendre dès le départ par son frère François (Escort RS2000) et il ne parviendra jamais à le déborder tout au long des 8 tours d’une course disputée sous des trombes d’eau. Louis Douillé (Mégane Coupé), forfait dès les essais libres, puis Jérôme Moraines (Jidé), qui préfère abréger la baignade à l’issu du 1e tour, Gilles Winants (Audi 80) s’installe en 3e position, mais il perd pied lui aussi et Anthony Mary (Clio) le double à 2 tours du but et il accompagne les 2 pilotes Ford sur le podium final, vainqueur en F2000. Dans le tour du vainqueur, Philippe Havas (205 Gti) devance Daniel Boulaye, à la peine dans ces conditions difficiles avec sa BMW 3.20i. Adepte du spectacle, David Hugla a enchanté le maigre public par ses passages tout en drift au volant son Opel Manta.
 
Roland Chotard au top !

En réalisant la pole-position, Roland Chotard (Porsche 997 Cup) était en bonne position au départ d’une course très humide. Troisième seulement sur la grille de départ, Gaëtan Dupas (Porsche 996 Cup) profite de la motricité de sa monture pour déborder Dominique Laure (Mégane Trophy) et partir, en vain, à l’assaut du Nantais, l’écart n’étant finalement que de 2,521s sur la ligne d’arrivée. En solitaire, François Séchaud (Audi A3) prend la 4e place, alors que François Chotard (Clio Cup), à l’aise sous la pluie, déborde Lucien Guitteny (Porsche 996 Cup) lors du 5e tour pour filer vers la 5e place. Dans le sillage de Pascal Desbrée (Astra Silhouette), Claude Farinaux prend la 2e place en Clio Cup, alors que Romain Dangeard (Xsara VTS), assez éblouissant sous la pluie poursuivi qu’il était par son camarade Jérôme Guyon (106 S16), lauréat de la petite classe, talonne Patrice Marie (306 ST).
 
La surprise Adrien Hervouet !

Anthony Loeuilleux, auteur de la pole-position et Reynald Guillaume, tous deux au volant de Formula Master, avaient plutôt la faveur des pronostiques, mais Anthony Loeuilleux se loupe complètement lors du premier tour qu’il termine à la 5e place, alors qu’Adrien Hervouet (Tatuus FR2000) prend un très bon départ de la 2e ligne et surprend Reynald Guillaume. Le pilote de la Formula Master réagit promptement pour reprendre le leadership dès la 2e boucle et prendre le large, mais une erreur lors du 6e tour l’expédie à la 5e place finale. Régulier dans la tourmente, Adrien Hervouet pouvait filer vers la victoire. Remonté des profondeurs du classement, Anthony Loeuilleux accède à la 2e place, alors que pour la 3e, Gilles Devos (Tatuus FR2000) contient à grand-peine Jérôme Sornicle (Dallara 306), en tête des possesseurs de F3. À la peine sous la pluie, Philippe Fusillier (Dallara 302/4) laisse filer Michaël Borée (Dallara 398) vers la 2e place en F3 alors qu’il avait bouclé le 1e tour devant la monoplace Normande.
 
Charles Fiault au cumul !

Se voulant la moins chère des monoplaces, la Formula Premium construite par Beta – Epsilon posait les valises de son Trophée sur le Circuit Bugatti pour les 3 dernières courses de sa 1e saison. Complété par quelques monoplaces invités, le plateau était quand même assez maigrichon, mais Reynald Guillaume (Formula Master) rafle la mise lors de chacune des 3 courses au programme. Par deux fois, Jérôme Sornicle (Dallara F3) sera son dauphin, alors que pour la 2e course, c’est Gilles Devos (Formule Renault) qui prend la 2e place. En Formula Premium, l’Australien Josh Burdon s’impose lors des deux premières courses, mais il est contraint à l’abandon lors de la dernière, laissant la victoire à Charles Fiault. Au cumul des trois courses l’abandon de Josh Burdon lui coute cher puisqu’il ne prend que la 2e place, Charles Fiault terminant le week-end en grand vainqueur. Adrien Bloyet, dauphin de Josh Burdon lors des deux premières courses paye cher également son abandon lors de la dernière en reculant au cumul à la 4e place, Nicolas Pettazzoni en ayant profité pour le déborder !
 
Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flasch Player
Pour accéder aux classements: télecharger Adobe Reader
  •  Repères 
Date : 26 & 27 octobre 2013

Organisation : ACO
Site : www.lemans.org

Lieu : Circuit Bugatti – Le Mans (72)
Longueur : 4,185 Km

Essais Libres : 30 minutes
Essais qualificatifs : 20 minutes
Course : 8 tours soit 33,480 Km

114 concurrents vérifiés
Groupe N : 36 concurrents
Groupe C : 15 concurrents
Groupe F & F2000 : 11 concurrents
Groupe A, GT & HC : 24 concurrents
Groupe D & E : 18 concurrents
Formula Premium : 10 concurrents

Météo : Variable le samedi – Pluie, puis éclaircies puis pluie le dimanche…
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés